Comment trouver sa tenue du jour ?

“Je n’ai rien à me mettre !” Ce blocage que vous avez face à votre penderie, alors que vous devez être prêt(e) dans un laps de temps très limité. Pas de panique. Après avoir lu cet article, vous devriez par la suite, éprouver moins de difficultés à chercher de quoi vous vêtir. Le temps est compté, c’est parti !

1. Élimination !

Dans un premier temps, savoir ce que l’on ne veut PAS porter. Procéder par élimination est toujours une bon point de départ pour faciliter les choix. Si vous vous rendez compte que vous ne savez pas quoi mettre parce que vous n’avez pas suffisament de choix, alors il manque probablement certains basiques dans votre penderie. Je vous invite à jeter un coup d’oeil sur cet article pour l’acquisition des basiques : Développement du style part. 2

2. Météo

Quel temps fait-il ? Vous n’allez pas sortir avec un trench s’il fait 30 degrés. En prenant en compte ce paramètre, il y a encore de quoi éliminer certains articles. Si vous préférez être stylé et avoir froid plutôt que un peu moins stylé mais tremblotter comme un junkie en étant dehors, vous ne vous faciliterez pas la tâche.

Lessive

Cela va paraître évident, mais tout ce qui est vêtement sale ou qui sent la susu (sueur/transpiration), vous pouvez l’éliminer fortement ! Je souhaite de tout coeur que vous le sachiez. Pensez à anticiper vos lavages. N’attendez pas d’avoir 10000 sapes à laver pour que la prochaine fois que vous serez confronté à être bloqué devant votre penderie, vous aurez plus d’options. C’est toujours mieux d’en avoir trop que pas assez, n’est-ce pas ?

3. Le contexte. Vous sortez pour aller où ? Comment ? Avec qui ?

“Pourquoi ? T’es de la police Hyke ?”
Ô que nenni ! Néanmoins, il faut impérativement que vous preniez en compte les circonstances pour lesquelles vous devez vous habiller. Consolider pratique, style et efficacité. cela veut dire que vous n’allez pas vous habiller en costume si vous allez à un premier rendez-vous galant ou partir en jogging pour un entretien d’embauche. Je vous laisse le soin de doser tout ça.
Tout est question de dosage. La plus grosse difficulté que je rencontre quand je dois me saper, c’est trouver un bon compromis entre avoir un style fort et ne pas mettre des sapes trop habillées. C’est à dire que je n’ai pas forcément envie de mettre une chemise ou un blazer pour sortir du lot ou encore des chaussures classes. J’espère que vous me comprenez …

4. Partir d’un vetement simple (ou pas)

Partez déjà d’un élément basique si vous galérez toujours. Jean, t-shirt blanc ou encore chaussures marrons. Vous pouvez même partir d’un accessoire même si votre premier choix ne sera pas le final. On dit souvent qu’il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis. Faire un premier choix sera une très bonne avancée. Ne me dîtes pas que vous n’êtes pas foutus de choisir un premier vêtement non ?
Bon, si c’est le cas, peut-être n’aviez-vous pas suffisament enlever d’éléments à la toute première étape. Pour qu’une tenue soit complète la majeure partie du temps, on part d’un ou plusieurs basique(s) et qu’on ajoute avec d’autres pièces un peu plus fortes. Partir d’une pièce forte sera donc plus compliqué pour finaliser la tenue mais cela reste tout de même possible.

5. Préparation

Préparez vos sapes la veille pour le lendemain. Un homme averti en vaut deux. Un homme préparé en vaut 10 ! Une optimisation à toute épreuve. Juste avant de dodo, le fait de checker sa penderie en préparant deux trois sapes vous permettra de savoir vers quelle tenue vous allez vous aiguiller, et pourquoi pas vous éviter d’arriver en retard au boulot entre autres.

6. Pull uuuuup !

N’hésitez pas à répéter tout le processus si jamais cela n’aboutit pas à une tenue finale. Mais je suis persuadé que le réaliser une première fois vous aura déjà aiguiller sur certaines options.

Vous bloquez encore ???

Si vous galerez toujours, alors il y a sans doute un ou plusieurs de ces problèmes :

  • vous avez pris ou perdu du poids du coup, il faudrait penser à redéfinir vos choix de vêtements selon votre morphologie ou tout simplement faire un régime.
  • vous ne prenez pas assez de risques. Le look all black par exemple est à mon sens “trop facile”.
  • il vous manque des basiques. Lisez-moi ça tout de suite : Développement du style part. 2
  • vous n’avez pas très bien appliquer les précédents points cités.

La prise de décision

Quand on réfléchit de façon générale et théoriquement à ce qui se passe face à votre penderie, c’est la difficulté à la prise de décision. Bien entendu, ces décisions ont un impact moins dramatiques que pour des problèmes plus importants. Si vous avez l’habitude d’être souvent indécis ou être contraint de faire des choix dans les pires moments, vous devez vous remettre en question. Est-ce à cause d’une peur ? D’un manque de confiance ? …

Sachez que dans le pire des cas, vous porterez quelque chose que pendant une journée. L’impact de cette décision au final sera moins grave que vous ne le pensiez. Même si c’est un jour spécial, mariage, entretien etc… Au moins, vous saurez qu’il y a des réflèxes à adopter pour solutionner plus rapidement ce problème. Le plus important est d’adopter le bon état d’esprit et le dégager à travers la façon dont on se mettra en valeur et pas seulement que dans le style. A méditer …