Développement du Style (part 1) : Le point Zéro

Cette série d’articles servira à décrire les étapes d’évolution du style.

Cela sera sans doute le premier article d’une longue série traitant du développement du style, sur lequel je me dois de vous apporter certaines informations que j’ai assimilé dans le développement de mon propre style. Et dont je continue d’en apprendre tous les jours. J’ai encore beaucoup de progrès à faire. Ne jamais se reposer sur ses acquis ! Voir les 7 Principes du Crevard Stylé.
Rappelez-vous que je ne suis ni styliste, ni coach, ou tout autre type de métier tournant autour. Je me détermine plutôt comme une sorte de guide, d’intermédiaire. Un homme qui possède certaines informations, et qui souhaite en faire part à travers ce qu’il aime. A savoir, le développement personnel et en l’occurrence, le développement du style (à moindre coût s’il vous plaît !). Et d’une façon particulière. Transmettre tout ça avec la Hyke Touch.
Une des priorités est le plaisir. Même si j’entends bien qu’à travers le développement de son style, on attend une certaine finalité comme se sentir bien dans de belles tenues. L’acheminement qui mène à tout ça doit représenter un voyage dont on appréciera chaque minute.
Tout cela va partir d’un changement plus ou moins radical dans sa vie. Ici ce sera cette capacité à vous mettre en valeur. C’est pour cela que l’on parle de développement du style. Quand on accepte que l’on veut évoluer et devenir meilleur et être prêt à faire ce qu’il faut, voila ce que je nomme le point Zéro.

Retour à la case départ

Juste après avoir pris conscience de cette volonté de progrès à travers son style, le but va être de se munir des fondamentaux. Les basiques. Refaire sa garde robe peut se montrer difficile d’un premier abord. Mais c’est normal, car on imagine déjà tout un tas de nouveaux vêtements alors que dans la réalité, on va acquérir les basiques au fur et à mesure. Ne pensez pas au résultat final. Vous devez vous ouvrir et ne pas vous fermez à un style final donné, surtout que ce que vous allez imaginer sera la plupart du temps, quelqu’un qui possède déjà ce style. On développe son propre style, pas celui d’un autre.
On a tout à fait le droit de s’inspirer, mais on se focalise sur l’acquisition de beaux vêtements simples, adaptés à votre taille. Comme je ne suis pas styliste, je ne vais pas vous dire “si vous êtes un peu grassouillet ne portez pas de moulant” etc… Vous faites ce que vous voulez, c’est uniquement pour vous-même, et vous prenez vos propres décisions. Mais je vous laisse le soin de faire quand même attention à ce que vous dégagerez à travers votre style.

It’s all about you !

Ce point zéro doit vous permettre de faire une grande remise en question sur vous-même. Qui êtes-vous ? Vers où vous allez etc…
Le style que vous allez développer va forcément partir de votre univers. Votre identité, vos goûts, vos occupations. Et en fonction de tout ça, vous allez vous orientez vers un certain style. Le votre évidement. Cela tombe bien que ce soit bientôt la période de soldes, si vous faîtes à l’heure qu’il est, une grosse remise en question sur votre façon de vous mettre en valeur. Ne pas oublier les circonstances, et le contexte dans lequel vous allez vous habiller. Mais nous le verrons dans une prochaine partie de cette lignée d’articles, je vous le promets.

Prenons un exemple : J’aime le basket (mes goûts). J’aime être à l’aise dans mes déplacements (mes occupations). Etre habillé décontracté, et en même temps, je suis quelqu’un qui aime se démarquer (qui suis-je). Quand on combine le tout, voilà quel rendu on peut avoir : stylejoggingfit

Détails sur la tenue : Ici -> Stylé en Jogging.

Encore un autre exemple : Toujours dans une dynamique décontractée. Je déteste la monotonie. J’aime découvrir de nouvelles choses, je suis curieux et j’ai un goût profond pour la prise de risque (même en dehors du style). Je suis d’origine Africaine. J’aime la simplicité tout en restant original. Cela se ressent sur cette tenue.

luckyfitglobal

Détails sur la tenue : Ici -> Lucky Fit.

Voici la partie 2 concernant la réacquisition des basiques.