Le regard des autres sur votre style

…J’attendais le métro sur le quai pendant une heure de forte affluence. J’aperçus un jeune homme grand, vêtu avec un style tout droit sorti de la Fashion week. Grosses bottes noires façon grunge, jean noir, pull blanc et longue fourrure comme dans un film médiéval. Coupe au bol sans dégradé avec petite queue de cheval, cheveux noirs avec sourcils blonds.
Juste derrière ce monsieur, je vis une jeune demoiselle avec un sourire moqueur, prendre en photo discrètement le fameux jeune homme tout en envoyant ensuite un audio à son interlocuteur pour émettre un jugement sur la tenue en question. Je n’ai pas voulu le prendre en photo pour vous le montrer, parce que je ne fais pas ce genre de choses sans le consentement de la personne. Tout ce que je peux vous dire, c’est que même si je ne trouvais pas sa tenue belle à mes yeux, je validais fort son Audace à travers son style authentique ainsi que sa Puissance qui en découlait…

Que peut-on retenir de cette histoire ?

Les critiques non constructives et les moqueries sont majoritairement à l’origine d’un manque de connaissance. Quand il est face à l’inconnu, l’être humain a tendance à émettre des jugements en prenant en compte que ses paramètres à lui, et rarement tout l’ensemble des circonstances et du contexte. Parfois, sans même y inclure l’empathie. L’assimilation de connaissances permet de devenir sage, vous ne ressentez pas le besoin d’étaler votre savoir, ou d’émettre des jugements infondés.

Chacun a le droit d’avoir sa propre vision sur le style. Tous les goûts sont dans la nature. Donc quoi qu’il arrive, vous êtes et serez toujours exposés à la critique. Qui que vous soyez, quoi que vous fassiez, et peu importe la façon dont vous serez habillé.

Cela m’était déjà arrivé de passer pour un rigolo ou un clown aux yeux d’autrui. Mais, croyez-moi qu’à force, quand vous savez ce que vous valez, ce regard vous fait sourire parce que les gens ne savent rien. Certains ont tendance à craindre et critiquer ce qu’ils ne connaissent pas car ils sont noyés dans leur zone de confort et leur mine d’informations limitée. Cela fait partie du jeu, et nous ne pouvons pas plaire à tout le monde. Néanmoins, nous pouvons plaire à ceux qui nous plaisent. Et c’est encore mieux. Comment ? En s’inspirant d’eux, tout en ayant son propre flow (j’ai bien dis en s’inspirant et non en copiant). Je pars du principe que si l’on veut attirer les bonnes personnes, il faut avant tout devenir une bonne personne.

La validation d’autrui

Partir constamment à la quête de la validation d’autrui est un cercle vicieux, dont vous ne serez jamais satisfait puisque votre baromètre dépend de celui des autres. Et votre priorité pour vous sentir bien est vous-même.

Vous venez de poster une magnifique photo de vous avec une tenue merveilleuse sur les réseaux sociaux. Que ce soit vos amis proches ou non, vous avez la standing ovation ! Des likes, des compliments, des partages et même des messages privés, en gros le summum du succès pendant une semaine. Votre ego est flatté. Vous avez ce sentiment de satisfaction et gagnez confiance en vous. C’est beau !
La semaine qui suit, vous prenez une autre photo que vous trouvez encore meilleure que la précédente ayant eu un succès phénoménal. Là, vous vous dîtes, je vais encore frapper plus fort. Vous avez une confiance en acier !
Et BIM !
Votre post n’a pas eu l’effet desiré. Moins de like, moins de compliments, et pas de partage, ni de message. C’est limite la panique, votre ego en prend un coup, alors qu’en soit, il n’y a absolument rien de dramatique.
Le problème est uniquement vous ! Pas en raison de la photo que vous avez publié où vous portez votre plus belle tenue (au contraire, je suis sûr que cette photo est parfaite), mais parce que vous n’aviez pas les bons objectifs. Parce que vous avez donné le droit aux autres de vous dicter votre valeur.
Parce que vous vous attendiez à ce que les autres vous valident.
Parce que vous avez développé une addiction sur cette validation.
Mais pourquoi au final ? A quoi cela vous a servi ? A vous sentir bien ? Mieux ? Oh non ! Vous n’avez pas besoin de ça pour vous sentir bien. Donc, arrêtez-moi ça tout de suite, concentrez-vous sur votre personne et sur la façon dont vous serez meilleur chaque jour. Et c’est à ce moment là, que vous commencerez à attirer du positif dans votre vie. Vous vous sentirez également bien mieux que d’attendre l’approbation des autres. La validation d’autrui n’est pas prévisible dans l’absolue et vous pouvez très bien faire sans.

C’est certain que cela fait toujours plaisir de recevoir des compliments mais ça ne doit pas être le but recherché. Les compliments doivent être vus comme une conséquence possible, pas un but. C’est une des raisons pour lesquelles, développer son style est un investissement sur soi-même uniquement.
Si je vous disais que ce sera le fait de vous plaire qui fera en sorte que vous plairez à ceux qui vous ressemblent. Et puis, quel intérêt de plaire à ceux qui ne vous plairont pas ?
Savoir s’habiller est une base que tout le monde peut acquérir mais ce que peuvent penser les autres varie. Les avis qu’ils soient objectifs ou subjectifs ne détermineront pas si vous savez vous vêtir ou non, et encore moins la personne que vous êtes réellement.