Red Winter

redwinter4

Il est à peine 18 heures et voilà qu’il fait déjà nuit au moment de finir votre journée de travail. Un petit coup de déprime s’annonce, mais il s’atténue en admirant les décorations anticipées de fêtes de fin d’année le long des rues de la ville, ou pas. Winter is coming.
L’association du rouge dans les tenues d’hiver font souvent leur apparition pour rappeler l’accoutrement du père Noël. Les fêtes de fin d’années sont toujours de bonnes occasions pour sortir nos plus belles tenues. D’où l’expression “se mettre sur son 31”.

Zoom sur la tenue

Rester classe et simple pour célébrer la venue de la nouvelle année est l’objectif principal. Le reste se fera sur les détails pour accentuer le côté original.

Si l’on devait déterminer l’élément numéro un du dressing à posséder de l’homme ce serait incontestablement la chemise blanche. Bien entendu, bien ajustée et qui mette en valeur la silhouette de son possesseur. Ici, elle possède de tout petits motifs discrets (des points rouges et bleus). Très discrets, voire même invisibles. En d’autres termes, une chemise blanche simple et sans motif bien ajustée suffit amplement. A vous de voir si vous voulez ajouter un peu de fantaisie.

Ensuite, ma pièce favorite de cette tenue. Le cardigan rouge foncé, rouge bordeaux, mais c’est un beau rouge (j’ai l’impression d’entrer dans la peau d’un oenologue en pleine réflexion). On entre dans le vif du sujet. Du rouge en veux-tu, en voilà. On garde l’esprit des fêtes tout en étant habillé, simple et classe. La chemise et la tenue globale sont donc mis en avant avec cette superposition de couches.
Pour accessoiriser le haut, on a un pachmina avec un ton de rouge différent de celui du cardigan qui fait jouer sur les nuances de rouges. Puis un noeud papillon en maille bleu à points blancs. Pour résumer, on a la pièce forte du cardigan pour mettre en avant la tenue, les tons de couleurs, et tons de matières. Cela fait un beau condensé de détails qui rendent agréable l’aspect visuel de l’ensemble.

Concernant le bas, et en raison du fort potentiel du haut, on reste sur une base de jean beige slim. On peut très bien remplacer ce jean par un chino de la même couleur.

Pour clôturer le tout, une belle paire de chaussures marrons habillées à bouts mi-pointus, mi-arrondis qui restent assez simples mais permettant de bien terminer la tenue globale. A noter que la ceinture est de la même couleur que la paire de chaussures. Assortir la ceinture et les chaussures est un bon réflexe à adopter.

Crevard Stylé : On frôle l’exception

Je ne sais pas si c’est cette attente de prime de fin d’année qui m’a fait craquer, mais on a quelques éléments que l’on peut considérer comme des exceptions donc des prix qui me semblent un peu trop élevés pour les pièces en question. A vous de juger.

  • Chemise blanche à petits points : 25 Euros chez Zara. Un peu excessif pour une chemise blanche ?

  • Cardigan rouge foncé : 30 Euros chez Uniqlo. Au moment où je vous parle, il me semble que ce cardigan soit à 40 Euros. Inflation ?

  • Pachmina rouge : 5 Euros à un vendeur de rue sur Oxford Street. Un souvenir de Londres que j’avais apporté d’un week-end chez nos voisins les Anglais. A vrai dire, j’avais pris un lot de 5 pour 20 Livres Sterling. Même à l’étranger on peut faire des affaires.

  • Noeud papillon bleu à points blancs : 10 Euros chez Zara. Le genre d’article qui est sous-estimé mais qui est tellement important.

  • Jean beige : 12 Euros à Primark. Une boutique dont on ne se lasse pas pour les basiques.

  • Chaussures marron : 79 Euros chez Zara. La plus grosse exception de cette tenue, mais on arrive quand même à attenuer le coût total de l’ensemble grâce aux autres éléments.

    161 Euros ! On peut faire mieux encore en terme de dépenses. Un Red Winter où l’argent coûlerait peut-être plus que le vin ? Entrons dans la partie Optimisation sans plus attendre.

Optimisation

Le coût total de la tenue peut être largement diminuée. Je dois vous avouer que dans cette tenue, je me suis fait un peu (trop) plaisir.
La chemise blanche est un basique que l’on peut trouver aux alentours de 10 Euros chez Primark si l’on cherche bien. Ou la trouver légerment plus chère en période de soldes dans la plupart des enseignes de prêt-à-porter (15 ou 20 Euros).
Concernant le cardigan, c’est une bonne pièce pour son prix. Il en va de même pour le pachmina et le noeud papillon.
Une paire de chaussures marrons simple et habillée pour une tenue classe peut parfois demander d’y mettre un peu plus d’argent que prévu. Mais les occasions d’en trouver une autour des 50 Euros ne sont pas rares.

La tenue globale peut atteindre un peu moins de 120 Euros si l’on optimise bien.

Dépasser la centaine d’Euros pour une tenue simple et habillée serait-il trop excessif ? Peut-on encore optimiser le prix des éléments de cette tenue ? A quoi ressemblerait votre propre Red Winter ? …